Cela en vaut-il la peine ?

Une question qu’on se pose à chaque décision, confrontation, manque de solutions. Cela vaut-il la peine, que l’on se batte, que l’on prenne sur soi, que l’on fasse des efforts, que l’on accepte.

L’adage veut que la vie est courte et qu’il ne faut pas perdre de temps à la gâcher… mais la vie n’est pas si simple. Elle se charge de mettre sur nos routes, des problèmes, des complications, des décisions. Bien sur, on peut éviter tout cela… mais alors est-ce qu’on ne passe pas à côté de la « vraie » vie, de ce bonheur qui ne peut être vécu qu’en misant sur le risque parfois.

« Cela en vaut-il la peine », est cette question qui change tout. Cette question qui tranche entre ce qui va continuer et ce qui s’envole… Cette question à laquelle j’ai répondu non un peu malgré moi hier, qui a valu une fin. Celle qui vient de me pousser à envoyer un mail pour un peut-être recommencement. Celle qui m’offrira le bonheur, peut-être, demain.

Alors, cela en vaut-il la peine ?

| Laisser un commentaire

La boite à malices déménage !!

Bonjour à toutes ! Je suis très contente de vous annoncer que le site déménage ! Ça y est, je l’ai fait, je me suis enfin « mise » sur un hébergeur privé, si c’est pas merveilleux🙂

Je vous invite donc à vous rendre sur mon nouveau blog. Pour toutes celles qui me font l’honneur de m’avoir ajouté dans leur blogroll, pensez à modifier l’adresse. A tout de suite pour de prochains articles… et surtout trois concours prévus pour fêter ça !

L'illlustration n'a rien à voir mais elle me plait !!!🙂

 

| 2 commentaires

Insolite : quel est le point commun entre cosmétiques et espionnage ?

C’est en effectuant des recherches pour mon travail que je suis tombée sur une « perle »… on ne pourra plus dire que le maquillage, ce n’est pas sérieux ! Pouvoir essayer son maquillage en un clic, on en a toutes rêvé… et c’est de plus en plus possible grâce à l’avancée des technologies. Avec l’application Estée Lauder (je vous en reparle la semaine prochaine), vous pouvez notamment tester différents produits et teintes de la marque sur votre visage.

A différente échelle, je vous présente Vesalis, une société Auvergnate qui développe depuis plus de 10 ans son logiciel « MakeupOnline ». Son but ? Donner la possibilité aux femmes de tester n’importe quel maquillage « virtuellement », que ce soit depuis un magasin, leur téléphone ou leur PC.

Actuellement, le site – en version beta – propose un make-up virtuel et des conseils personnalisés. A terme, la société Vesalis veut permettre de tester instantanément n’importe quel maquillage. Le système fonctionne grâce à un logiciel qui combine biométrie, via un “moteur de détection et d’analyse du visage idéal“, et réalité augmentée.

Si les nombreux logiciels un peu fantaisistes et imprécis du genre peuvent nous faire redouter une énième version foireuse de make-up virtuel… les résultats semblent avoir convaincu le gouvernement ! En 2007, la société a en effet été contactée par le Ministre de l’intérieur afin de développer un projet nommé Bio Rafale. Son objectif est d’adapter le logiciel de reconnaissance faciale de la société Vesalis afin de pouvoir identifier en temps réel toute personne représentant un danger pour la sécurité (terroristes, criminels, délinquants…) dans un lieu public (gare, stade…). Ca fait un peu froid dans le dos… mais on ne pourra plus dire que le make-up, c’est pour les filles futiles et les gens pas sérieux quand on voit que ce genre de technologies se développe ! En tout cas, même si la nouvelle n’est pas récente, elle m’a quand même étonnée, pas vous ? Toutes les infos en détails ici.

PS : Si vous testez l’application MakeupOnline, n’hésitez pas à laisser vos avis, je n’ai pas pu le faire à cause d’un problème de logiciel Flash. Merci !

 

 

| 5 commentaires

Un calendrier de l’avent zéro calorie avec LUSH !

Chaque année, c’est la même rengaine. Chocolats, foie gras, champagne, petits fours… Noël, c’est pas que les cadeaux sous le sapin, c’est aussi un sacré festin… pas très bon pour la ligne. A défaut de vous proposer un régime miracle, voici une solution 100% Lush…


Craquez pour le calendrier de l’avent Lush « Monts et Merveilles » ! Avec ça, je ne sais pas vous, mais moi je jette mes chocolats et je craque ! Voici tout ce qu’il contient :

Baume à lèvres Lèvres des érables ; savons Karma et Feuilles et figues ; ballistics Un hiver à Hokkaido, The Böögg, Artifizz, Twilight et Bouboule ; pains moussants Bain de minuit, Comme par magie et Dorothy ; gelée de douche Vin de glace ; gel douche Le Grog ; nettoyant visage Matin et soir ; exfoliant pour les lèvres Gourmandise ; gommage pour le corps Pierrafeu ; beurre corporel Aqua Mirabilis ; shampooing solide Pousse plus vite ! ; Superbaume ; fondant pour le bain Chaudron magique ; lotion pour le corps Crème de la crème 100g ; barre de massage Tutti Citrussi ; gel douche Supergrass 100g ; parfum solideTuca Tuca ; crème visage Céleste en dose weekend.

Pour vous offrir ce plaisir, il vous faudra débourser pas moins de … 184,95 euros ! A ce prix-là, il vaut mieux se le faire offrir non ?🙂 Comme pour la carte parfumée FK, amies « IRL » qui passent par là, c’est quand vous voulez si vous ne savez pas quoi m’offrir (ahah^^).

Lush – Monts et Merveilles

Publié dans Lush | Tagué , , , | 20 commentaires

Je suis une femme Juicy Couture !

Vous le savez, je suis à la fois une grande passionnée de marketing et de parfum. Un beau packaging et un joli nom attirent toujours mon attention. Une fragrance, qu’elle soit douce ou entêtante, peut conquérir mon cœur en un pschitt. Mais comme ces filles qui ne daignent pas adresser un regard à un mec s’il n’est pas « son type », je ne m’intéresse pas à un parfum si son image ne m’évoque rien…

Juicy Couture, ça m’évoquait un parfum, ni plus ni moins. Rien ne m’attirait dans l’image véhiculée, ni le coté « fashion », ni l’esprit un peu baroque n’roll, rien. La femme Juicy Couture, c’était une autre. Ce que j’avais vu était joli, je ne dis pas le contraire, mais il n’y avait eu aucun déclic. Jusqu’au jour où je l’ai remporté lors de la tombola du G3.

J’ai remporté une eau de parfum, en vaporisateur 30 ml, Juicy Couture. Celui-ci se présente sous la forme d’un flacon en métal, gravé d’inscriptions. Son bouchon est en forme de « capot », comme un briquet. Un joli petit porte-clés s’y trouve, en forme de fraise, incrustée de brillants. Plutôt joli, l’alliance entre le petit porte-clés très girly et les inscriptions gravées plus « agressives » est assez particulière, mais ça passe. Très léger, il est prêt à vous accompagner discrètement dans tous vos voyages… à un tel point qu’on a l’impression qu’il est vide ! (Mais non.)

Abordons maintenant l’essentiel, la fragrance… sans elle, on en serait pas là ! La voilà décrite par la marque :

La fragrance, débute par des notes attrayantes de fruit de la passion rose, pastèque et mandarine.
Le cœur révèle une tubéreuse haute couture marié à la rose et au lys.
Les notes de fond laissent place à un bois sensuel et des notes crèmes brulée.

En vrai ? L’odeur est indescriptible… ni fruitée, ni fleurie, ni sucrée… juste délicieuse. Certes, tout ceci n’est qu’une question de goût (et de peau aussi), mais le parfum Juicy Couture m’a conquise. Pour moi, c’est le parfum à mettre « quand je veux sentir bon ». Je vous rassure, tous mes parfums sentent bon, mais il y en a qui sont plutôt pour les jours « femme glamour », d’autres pour les jours « femme nature »… Juicy Couture, il est pour les jours « je veux être mon parfum ». Aujourd’hui, je suis mon parfum, je suis une femme Juicy Couture… et j’adore ça ! Et  vous ?

Merci à Poc, Kriss, et Nice Work pour ce joli cadeau.

 

Publié dans Les parfums | 5 commentaires

Se faire plaisir avec Philosophy

C’est aujourd’hui que j’ai pu découvrir chez Sephobip (ahah) les produits Philosophy… et que j’ai totalement craqué ! Moi qui m’étais promis de ne rien acheter, c’est raté.

Voici un aperçu des coffrets de Noël que vous pourrez retrouver dès à présent chez Sephora.fr … (cliquez sur les images pour acheter et avoir les infos).

Totalement régressifs, les packagings évoquent un certain charme british, les veillées de Noël et invitent à un retour en enfance. Coté prix, il faut compter une vingtaine d’euros pour se procurer l’un de ces bijoux. C’est ce que j’ai fait… mais je ne vous dirais pas pour quel coffret j’ai craqué (c’est un cadeau, on sait jamais)… à moins que ce ne soit une question d’un futur concours ?🙂 Si je trouve que le prix est un peu onéreux pour des produits qui ne m’ont pas l’air non plus « faramineux » en soit… il est vrai que le packaging est magnifique, un vrai cadeau à lui tout seul !

Et vous, allez-vous craquer pour la folie Philosophy ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coups de coeur/Coups de gueule | Tagué , , , , , | 16 commentaires

Sleek, nous avons un problème technique…

Aujourd’hui, je reviens sur la folie Sleek qui a frappé le site et la fanpage ces derniers jours. Tout est parti d’une idée de folie, pour une journée, Sleek a souhaité remercier ses nombreux fans sur Facebook en offrant à tous des soldes à – 50 % sur tout le site ! Une très bonne idée qui m’a permis de découvrir la marque… pour le meilleur mais surtout pour le pire. Retour sur une initiative « victime de son succès ».


  • Les soldes Sleek : à ce prix-là, c’est quasiment donné !

Sleek, c’est une marque à petits prix. Sur la blogo’, elle est très connue pour ses nombreuses palettes : Bad girl, Good Girl, Circus, Acid… à un prix très raisonnable, 8,50 euros exactement pour de nombreuses nuances. C’est aussi du fond de teint, des mascaras, des eyes-liners, des pinceaux, des gloss… de quoi avoir un maquillage 100% Sleek pour un minimum de dépenses. Alors quand la marque nous propose des soldes à 50%, il y a de quoi s’emballer. Comme je l’ai expliqué, ainsi que d’autres, dès 13h, le 11 novembre 2010, un code a été publié sur la page fan Facebook de la marque. Il suffisait alors de passer commande sur le site, de donner le code à la fin et la réduction était effectuée.

  • Les soldes Sleek : à ce prix-là, les internautes font sauter le site

Dès 13h, j’étais devant mon PC… et là ce fut le début d’un sacré chaos (comme le signale si bien Serafina).

Premier constat : au rythme de chargement des pages, le site ne rame pas, il coule. Mais soit, c’était prévisible, Sleek avait communiqué à ce sujet, alors on attend patiemment. 15h30/16h, j’arrive enfin à finaliser la commande. Je paye. Et là c’est le drame : la commande ne passe pas. Sur la fan page, les plaintes commencent à s’accumuler, temps de connexion très ralenti, code qui ne fonctionne pas, commande non achevée, panier qui se vide sans explication, déconnexion intempestive… le site s’est pris un iceberg et il s’appelle « succès mal géré techniquement ».

  • Les soldes Sleek riment avec bugs mais ont fait la preuve du talent de…

… La ou les personne(s) gérant la fan page de la marque sur Facebook. Dès que les problèmes ont été constatés, c’est très rapidement que les internautes ont obtenu une réponse sur la fan page les invitant à envoyer un mail avec leur numéro de commande. Au fur et à mesure, la plupart des internautes ont reçu réponse à leurs questions. Dès qu’une nouvelle information était disponible, il y avait communication. C’est ainsi qu’il a été décidé que les soldes se prolongeraient jusqu’au 12 novembre et qu’il fut assuré que les commandes seraient honorées (pour la plupart).

  • Et maintenant, on sleek ou pas ?

Une demi-heure avant la fin des soldes, le site fonctionnait de nouveau très bien mais c’est encore un problème de paiement qui était à déplorer. A la fin des soldes, Sleek a communiqué en expliquant que tous les mails recevraient réponse, la semaine prochaine, après le week-end. Coté membres, si certaines plaintes étaient justifiées et raisonnables, d’autres allaient jusqu’à reprocher à Sleek de ne pas travailler tout le week-end pour apporter des réponses à tous les mails. Entre défenseurs et accusateurs, il est certain que cette opération a eu un succès trop incontrôlable.

Ce qui nous amène à une première conclusion : surtout sur internet, ne jamais sous-estimer le succès d’une initiative.

C’est une initiative simple mais très efficace que Sleek a eu en proposant une journée à – 50 % sur tout le site. Pour les fans, c’était une vraie occasion de craquer pour un maximum de produits, ceux qu’elles utilisent régulièrement ou ceux qu’elles hésitaient à acheter. Pour celles qui ne connaissent pas, comme moi, c’était une bonne motivation pour découvrir la marque à très petits prix et se faire plaisir. Il était certain que le succès serait au rendez-vous mais il est tout aussi certain que les nombreuses bugs auraient pu être la cause de très mauvais retours pour la marque. Une meilleure anticipation, surtout au niveau de leur système de paiement (très important sur internet) Sage Pay, aurait pu amoindrir les dégats.

Voilà qui nous permet d’enchainer sur le second point : quand la crise gronde, c’est par la parole que tu te feras entendre.

Comme je l’ai mentionné, l’équipe Sleek s’est montrée très réactive sur la page Facebook. Avec des réponses personnalisées à 3/4  des publications des internautes, des statuts mise à jour,  des communications régulières… Si cela n’a pas permis d’empêcher des commentaires de clients mécontents, la réactivité de l’équipe a contribué à apaiser des tensions qui auraient pu vite mettre le feu aux poudres. Pour une débutante comme moi, elle m’a donné une image très convenable de la marque, même si je serais un peu déçue de ne pas avoir ma commande à cause de tous ces bugs. J’ai confiance en la marque, et en sa volonté de répondre aux insatisfactions de ses consommateurs.

Pour conclure, je dirais que cette première a démontré le succès de ce genre d’initiatives pour Sleek mais aussi la volonté pour la marque de « jouer le jeu » sur Facebook.

L’équipe Sleek ne s’est pas cachée devant l’insatisfaction générale, elle a pris le temps de répondre au maximum de plaintes, de réorienter les internautes, de les conseiller… ce qui n’est pas le cas de nombreuses marques qui sont sur Facebook « juste pour dire d’y être ». Malgré mon incertitude sur la validation de ma commande, et l’éventuelle frustration, je pars donc sur une bonne image de Sleek, c’est essentiel pour un premier contact, non ?

Si vous avez eu des problèmes de commandes, vous devez envoyer un mail à weborders@sleekmakeup.com, en précisant votre situation et votre numéro de commande. N’oubliez pas le concours Sleek qui vous permet de gagner une palette Bad Girl ou d’autres produits de make-up !

Et vous, vous avez réussi à commander ? 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

| 20 commentaires